L’utilité d’un sponsor

L’utilité d’un sponsor

Le mardi 20 Mars, le président de la FHF était de passage au Cap-Haitien, le Fica en a profité pour lui demander une copie du contrat de sponsoring qui devait être signé le lendemain par la FHF pour les clubs de D1.

Le président de la FHF a demandé au secrétariat de la FHF de transmettre au Fica une copie du contrat, ce qui a été fait par courrier électronique immédiatement. L’article 5, concernant les obligations relatives aux billets d’entrée a retenu l’attention des dirigeants du Fica qui ont, quelques heures plus tard, adressé une correspondance à la FHF et aux clubs de D1 demandant la suppression de cet article.

En effet cet article stipule que le commanditaire aura à sa charge :

  • L’émission des tickets d’entrée
  • Le droit de distribution exclusive des tickets
  • La gestion des guichets et autres points d’accès aux matches

Le Commanditaire aura la responsabilité de récolter tous les fonds provenant de la vente des tickets et de reverser la somme rentrée à la Fédération dans les vingt-quatre (24) heures suivant l’évènement. Le Commanditaire effectuera également sur le prix de chaque ticket un prélèvement d’une commission de dix pour cent (10%) pour couvrir les frais relatifs à l’émission, la distribution et la vente des tickets, et à la logistique en découlant notamment celle relative aux contrôles effectués aux guichets.

Cet article montre comment le président de la FHF ignore les réalités du football haïtien.

En effet le président ne sait pas que :

Après un match le club doit acquitter immédiatement le montant de la location du terrain qui est fixé à 12500.00gdes

Les frais de match à la COCOM 12500.00 gdes

Les frais de publicité, les frais de sécurité, rafraichissements pour les officiels, fanfare, les frais de transport pour les ramasseurs de ballons etc…

Comment un club de football peut-il donner à un commanditaire le contrôle absolu de ses recettes de match et attendre 3 ou 4 jours au minimum pour recevoir un rapport et son argent ?

La suite de cet article est encore plus surprenante puisque le commanditaire est autorisé à prélever une commission de 10% sur le montant de la vente des billets.

On aura tout vu dans le football haïtien. Le Fica est actuellement en pourparler avec un sponsor pour imprimer son logo sur les billets d’entrée des matches du Fica contre le paiement d’une certaine valeur et la FHF demande au Fica de donner 10% de ses recettes à un commanditaire pour que celui-ci puisse imprimer son logo sur les tickets du Fica.

Les chiffres vont permettre de comprendre dans quel pétrin ce contrat va nous placer.

Par exemple le Fica a communiqué à la FHF l’Etat des Résultats de ses opérations financières pour la saison 2011, il est peut être le seul club qui ait soumis ce document à la FHF.

On peut lire dans ce rapport : Recettes des Matches 3,840,415.00 gourdes

Si le Fica se réfère à ce fameux article 5, Bongol devrait prélever 10% de ces recettes soit 384,041.00 gourdes

Ce montant converti en dollars US sera alors $ 9310.00

Le clou de cette affaire est que le commanditaire Bongol va verser au Fica $8000.00 à raison de $2000.00 chaque trimestre.

Si tous les clubs de D1 obtiennent des recettes annuelles supérieures à $ 80,000.00 US Bongol pourrait récupérer son argent et avoir même des bénéfices.

Cette sauce va coûter plus chère que le poisson. Le Fica n’est pas intéressé par ce commanditaire si l’article 5 n’est supprimé dans ce contrat.

Author: chambacha

Login

Lost your password?